Archives pour la catégorie Industrie

Actualités concernant les industriels associés au secteur des accélérateurs de particules en France.

Participation Française au consortium de construction de ELI-NP-GS

Le consortium constitué de l’INFN, de l’Université de Rome-Sapienza, du CNRS, et d’industriels français (Amplitude et Alsyom) et européens (Comeb et Scandinova) vient de remporter un appel d’offre de plus de 60M€ pour construire en Roumanie une source de rayons gamma dans le cadre du pilier Nucléaire du projet ELI (European Light Infrastructure). Cette source sera composée d’un Linac de 720 MeV, conçu sous la responsabilité de l’INFN,d’un laser de puissance fourni par Amplitude et d’un recirculateur optique permettant un haut flux de collisions Compton pour produire les rayons gamma. Le CNRS, via le LAL, sera en charge, en collaboration avec Alsyom,  du recirculateur optique. Cette source gamma sera opérationnelle en 2018. Plus de renseignements sur:

http://events.lal.in2p3.fr/Extraits-LALInfo/ActualitesLAL-mars2014-ELI-NP.pdf

Journée ESS

Le 7 février 2014 a été conjointement organisée, par ESS AB (Suède http://europeanspallationsource.se/ ), le MESR, le CEA DSM et le CNRS (IN2P3 et INP), une matinée de présentation du projet ESS et de ses opportunités à l’attention des communautés scientifique et industrielle française. Cette manifestation a réuni, dans les locaux du  Ministère de la Recherche, environ 130 personnes, dont les représentants de plus de 40 sociétés, grands groupes ou PMEs.

Les présentations d’ESS AB et des divers instituts et laboratoires français impliqués (IRFU, IRAMIS, LLB et IPNO), ont permis de faire le point sur l’avancement de la conception de la future source de spallation européenne, et de présenter les enjeux à venir sur la construction de cette grande infrastructure, qu’il s’agisse de l’accélérateur, de la cible ou des lignes expérimentales. Le rôle central de l’IPNO et du SACM dans la définition de l’accélérateur supraconducteur a notamment particulièrement été mis en exergue.

La construction de la machine, dont le coût est estimé à plus de 1,8 G€, devrait débuter en 2015 sur le site de Lund en Suède, les premières opérations étant prévues en 2019. Pour plus d’information voir www.europeanspallationsource.se.