Junior Professorship (W1) in Accelerator Physics

With 6,200 employees in research, teaching and administration and its unique profile, TU Dortmund University shapes prospects for the future. The cooperation between engineering and natural science as well as social and cultural studies promotes both technological innovations and progress in knowledge and methodology. It is not only the more than 33,550 students who benefit from this.

The Department of Physics at TU Dortmund University is seeking to fill the position of a

Junior Professorship (W1) in Accelerator Physics

with immediate effect. The successful candidate will be responsible for conducting research and teach­ing in the field of physics, particularly the physics of particle accelerators and synchrotron light sources.

The professorship is associated with the Cen­ter for Synchrotron Radiation which operates the 1.5-GeV electron storage ring DELTA as a synchrotron light source. Moreover, the stor­age ring in combination with a femtosecond laser system and modern instrumentation offers excellent opportunities for conducting cutting­edge accelerator physics research. One example is the generation of ultrashort radiation pulses in the vacuum-ultraviolet and terahertz regime.

Applicants are expected to have completed a doctoral degree in physics (or a closely related field) with very good marks. They have suc­cessfully conducted independent research in the field of accelerator physics and are pre­pared to participate in the operation and fur­ther development of DELTA. They are also willing to shape and actively participate in future research collaborations. Experimental work experience with synchrotron light sources and free­electron lasers as well as the opera­tion of lasers at accelerator facilities is appre­ciated.

A commensurate level of participation in teach­ing within the physics and medical physics programs as well as supervision of doctoral research is required, as is the assumption of certain academic administrative tasks. Appli­cants should also have the capacity for social competence and leadership.

Preconditions for employment are specified in § 36 HG of the State of NRW. The initial ap­pointment will be for a period of three years with an evaluation in the third year. Following a positive evaluation, the appointment will be extended for a further three years.

TU Dortmund University strives to increase the number of women in academic research and therefore encourages women to apply.

Disabled candidates with equal qualifications will be given preference.

Workshop ARW 2017 : fiabilité des accélérateurs

arw-17-b

Nous sommes heureux d’annoncer la tenue du sixième workshop sur la fiabilité des accélérateurs, ARW 2017. Le workshop est organisé par le synchrotron SOLEIL avec le support de l’ESRF, du GANIL, de l’Institut Curie et de la Société Française de Physique et sa division Accélérateurs.

Le workshop se déroulera du 15 au 20 octobre 2017 à Versailles. Il succède aux précédentes éditions organisées à l’ESRF (Grenoble, 2002), TRIUMP (Vancouver , 2009), iThemba (Cap Town, 2011), le synchrotron australien (Melbourne, 2013)  et SNS (Knoxville, 2015).

Les workshops de la série ARW permettent de ressembler la communauté mondiale des accélérateurs de particules afin de partager leur expérience opérationnelle, de discuter de maintenance, analyse de risque et fiabilité. Les participants ont l’opportunité de partager problèmes, solutions et retours d’expériences.

Nous serons très heureux de vous accueillir à Versailles à l’occasion du workshop.

Rossano Giachino, CERN, Président du comité international d’organisation

Laurent S. Nadolski, SOLEIL, Président du comité local d’organisation

Site internet :  http://www.synchrotron-soleil.fr/workshops/2017/ARW-2017

Email : LOCARW2017@synchrotron-soleil.fr

Joint Universities Accelerator School (JUAS) 2017

Registration for the 2017 sessions of the Joint Universities Accelerator School (JUAS) and the European School of Instrumentation in Particle and Astroparticle Physics (ESIPAP) is now open.

Applications are welcome from staff, fellows and post-graduate students wishing to further their knowledge in the field.

The deadline for submission of the full application form is 16th October 2016. Late applications may be considered in the light of available places.

For more information please go to
http://www.esi-archamps.eu/Thematic-Schools/JUAS
http://www.esi-archamps.eu/Thematic-Schools/ESIPAP
or click on the corresponding poster.

Ingénieur R&D Electronique – Hautes Puissances Pulsées (H/F)

Ingénieur R&D Electronique – Hautes Puissances Pulsées (H/F) – 1602545
Contrat à durée indéterminée – Temps plein
Famille professionnelle

05 – R&D : Matériel
Lieu principal

FR-Ile de France-Gennevilliers
Organisation

Thales France

Poste publié le

1 avr. 2016, 14:24:47
Date de fin de publication

Non spécifiée

Thales est un leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’Aérospatial, du Transport, de la Défense et de la Sécurité. Fort de 61 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales bénéficie d’une implantation internationale exceptionnelle qui lui permet d’agir au plus près de ses clients, partout dans le monde.

Avec un chiffre d’affaires de 1,8 milliards d’euros et des références prestigieuses, Thales Communications & Security est numéro un européen des systèmes d’information et de communication sécurisés pour les marchés mondiaux de la défense, de la sécurité et du transport terrestre.
La société compte près de 7 000 salariés répartis sur 9 sites principaux en France, au service de ses clients en France et à l’international.

La Direction Produits Tactiques (TAP) propose des solutions de communication tactiques pour les forces terrestres, des systèmes et équipements de guerre électronique des communications, durcissement, instrumentation et sûreté de fonctionnement.

Dans le cadre de notre développement, nous recherchons un(e) :

Ingénieur R&D Electronique – Hautes Puissances Pulsées (H/F)
Basé(e) à Gennevilliers (92)

Au sein de la Direction TAP, vous intégrez le secteur Durcissement-Instrumentation-Sûreté (DIS), pôle d’expertise en matière de durcissement, d’instrumentation spécialisée en environnement hostile et en sûreté de fonctionnement. Vous venez renforcer le Groupe Ingénierie Emploi (GIE) : étude et développement de sources fortes puissances pulsées.

Dans le cadre de votre mission, vous travaillez dans l’activité « Forte puissances pulsées » du GIE sur les études et le développement de sources/accélérateurs fortes puissances pulsées. Vos principales missions sont les suivantes :
Vous travaillez sur la conception, le développement et la réalisation de sources RF, accélérateurs, Linacs, générateurs de fortes puissances pulsées, générateurs haute tension ainsi que sur des réponses à propositions associées aux mêmes problématiques techniques.
Vous réalisez ou participez aux mesures/essais permettant de valider la définition et la réalisation des matériels.
Vous maquettez les fonctions permettant de valider les orientations de vos conceptions.
Vous rédigez la documentation associée aux travaux pris en charge : rapports d’études, spécifications, rapports justificatifs de conception, dossiers de définition, procédures de mesure et d’essai, etc.

Des déplacements ponctuels, au niveau national et international, sont à prévoir.

De formation BAC+5 minimum, vous êtes issu(e) d’une école d’ingénieur ou équivalent universitaire, à dominante ingénierie électronique.
Vous avez une première expérience réussie sur un poste similaire.

Compétences techniques :
Connaissance de l’électromagnétisme, des hyperfréquences, de la haute tension et de l’électronique analogique
Des compétences dans le domaine des antennes, des chaînes d’émission/réception radio, ainsi que des techniques d’intégration analogique large-bande sont primordiales.
Maîtrise des moyens de simulation (CST, HFSS, ADS, PSPICE, Matlab/Python) et de mesures classiques (oscilloscope, analyseur de sprectre et analyseur de réseau)
Anglais

Qualités humaines :
Rigueur
Autonomie
Capacité de travail en équipe

Au sein de nos équipes, nous vous offrons :
– du challenge,
– des opportunités de carrière,
– et des technologies innovantes pour rendre le monde plus sûr.

Offre de post-doc au LPGP – Laser driven acceleration of electrons in plasmas

Post‐doctoral position in plasma physics – Laser driven acceleration of electrons in plasmas The CNRS‐LPGP invites applications for a postdoctoral research position for 2 years in the area of laser plasma acceleration of electrons. The position is based at the Laboratoire de Physique des Plasmas (Orsay, France, http://www.lpgp.u‐psud.fr/). The objective of the work is to design high gradient plasma accelerating structures in the frame of the European design study Eupraxia, http://www.eupraxia‐project.eu/.
Minimum Qualifications: Candidates must have a PhD in physics, with experience in
experimental techniques. A successful candidate should have the ability to produce high quality research in a collaborative environment.
Preferred Qualifications: Expertise with ultra‐intense laser plasma interaction, laser guiding, discharge plasmas, electron acceleration in plasmas, is desired. Ability or experience in writing publications or reports is also preferred.
To Apply: Please submit a cover letter, Curriculum Vitae, research statement and two letters of reference. Review of applications will begin February 2016 and continue until an acceptable candidate is found. Questions or requests for further information on the position should be directed to Dr. Brigitte Cros

Des nouveautés à l’école JUAS 2016

JUAS 2016 (Joint Universities Accelerator School) a débuté le lundi 11 janvier avec son cours 1 “Science and Physics of Particle Accelerators, “ qui se termine le 11 février. Il sera suivi du cours 2 “Technology and Applications of Particle Accelerators, “ qui se termine le 18 mars 2016.

Avec un total de 50 professeurs venant d’universités européennes partenaires et des meilleurs laboratoires européens, les cours, exercices, séminaires et travaux pratiques sont dispensés à 70 étudiants (répartis sur les 10 semaines) avec 18 nationalités différentes.

Les travaux pratiques sur la RF, Aimants, Vide et Supraconductivité se déroulent au CERN sur 2 journées complètes. Ils sont suivis par d’autres travaux pratiques chez « Bergoz Instrumentation ». Les visites de grands laboratoires sont planifiées (CERN, ESRF à Grenoble, PSI à Villigen, Swiss Plasma Center à Lausanne et Hôpitaux Universitaires de Genève). Pour la première fois, en 2016, les étudiants vont manipuler un vrai faisceau de particules depuis les salles de contrôle CTF3 et SOLEIL. ESRF était aussi planifié mais a dû être annulé à cause de l’état d’urgence en France.

Au total, 10 séminaires sont programmés sur les études R&D de pointe liées aux accélérateurs de particules.

Nom du rédacteur :   Louis Rinolfi

Pour en savoir plus : http://www.esi-archamps.eu/Thematic-Schools/JUAS

                                   http://www.cern.ch/juas

Positions post-doctorales à SOLEIL

Deux offres de postdoc dans le groupe Physique des Accélérateurs du synchrotron SOLEIL

Etudes et Dynamiques Faisceau pour un upgrade de SOLEIL

Etude et avantage d’un faisceau rond pour le design de l’optique d’une ligne de lumière. 

 

Le Synchrotron SOLEIL et le LLB-ORPHEE sont deux très grands instruments, situés sur le Plateau de Saclay, qui offrent les équipements optimum pour la réalisation d’expériences utilisant le rayonnement synchrotron et la diffusion neutronique. Ces deux TGIR lancent un appel à propositions

de cofinancements de thèses sur des sujets innovants et utilisant ces techniques.

http://www.synchrotron-soleil.fr/images/File/Appel_Theses_SOLEIL-LLB-20150129.pdf